• Aujourd’hui, à la CSDM, tout est ouvert
    21 janvier 2019

    Tous les établissements, les services de garde et les bureaux de la CSDM sont ouverts. Le service de transport scolaire est aussi assuré. Merci de votre compréhension.

Historique

Une école à l’histoire riche

Quelques dates importantes

1911: Le 11 septembre: l’Académie Lasalle, école de filles, ouvre ses portes sur la rue Létourneux. La direction de la nouvelle école est confiée aux Sœurs des Saints-Noms-de-Jésus-et-de-Marie avec, à sa tête, Sœur Marie-Anicet.

1913: Le 4 juillet, l’Académie Lasalle devient officiellement l’Académie du Saint-Nom-de-Marie.

1914: Le 12 décembre, un incendie ravage l’école. La résidence des sœurs est convertie momentanément en école.

1918: Le 3 septembre, la nouvelle école Saint-Nom-de-Marie ouvre ses portes aux 4140, rue Hochelaga, avec Sœur Mechtilde d’Écosse pour directrice. La résidence des religieuses se trouve au 4140 Hochelaga.

1971: En septembre, l’école Saint-Nom-de-Marie devient l’ANNEXE de l’école Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle.

1974: En septembre, la CECM déménage le Centre Baril, situé sur la rue Chambly, dans les locaux de l’école Saint-Nom-de-Marie. L’école change alors de nom et de vocation. On parle « d’élèves débiles mentaux légers non académiques ».

1976: Les sœurs quittent leur résidence du 4140 Hochelaga à la demande de la Commission scolaire afin d’agrandir les locaux.

1981: Le Centre Baril du 4140 Hochelaga devient l’école Irénée-Lussier afin d’avoir sa propre identité et d’éviter la confusion avec l’école Baril. La clientèle d’Irénée-Lussier regroupe des cas de déficience intellectuelle légère.

1991: L’école Cherrier (population de déficients intellectuels moyens à profonds) fusionne avec Irénée-Lussier. Tous les élèves sont regroupés à l’école Irénée-Lussier