• Demain, tous les établissements, les services de garde, les garderies et les bureaux de la CSDM seront ouverts.
    23 janvier 2018

    Demain étant mercredi le 24 janvier.

Historique

Une école à l’histoire riche

Quelques dates importantes

1911: Le 11 septembre: l’Académie Lasalle, école de filles, ouvre ses portes sur la rue Létourneux. La direction de la nouvelle école est confiée aux Sœurs des Saints-Noms-de-Jésus-et-de-Marie avec, à sa tête, Sœur Marie-Anicet.

1913: Le 4 juillet, l’Académie Lasalle devient officiellement l’Académie du Saint-Nom-de-Marie.

1914: Le 12 décembre, un incendie ravage l’école. La résidence des sœurs est convertie momentanément en école.

1918: Le 3 septembre, la nouvelle école Saint-Nom-de-Marie ouvre ses portes aux 4140, rue Hochelaga, avec Sœur Mechtilde d’Écosse pour directrice. La résidence des religieuses se trouve au 4140 Hochelaga.

1971: En septembre, l’école Saint-Nom-de-Marie devient l’ANNEXE de l’école Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle.

1974: En septembre, la CECM déménage le Centre Baril, situé sur la rue Chambly, dans les locaux de l’école Saint-Nom-de-Marie. L’école change alors de nom et de vocation. On parle « d’élèves débiles mentaux légers non académiques ».

1976: Les sœurs quittent leur résidence du 4140 Hochelaga à la demande de la Commission scolaire afin d’agrandir les locaux.

1981: Le Centre Baril du 4140 Hochelaga devient l’école Irénée-Lussier afin d’avoir sa propre identité et d’éviter la confusion avec l’école Baril. La clientèle d’Irénée-Lussier regroupe des cas de déficience intellectuelle légère.

1991: L’école Cherrier (population de déficients intellectuels moyens à profonds) fusionne avec Irénée-Lussier. Tous les élèves sont regroupés à l’école Irénée-Lussier