Stages externes

Les stages externes: des acquis pour la vie

À l’école Irénée-Lussier, dès l’âge de 18 ans, les jeunes vivant avec une déficience intellectuelle moyenne peuvent accéder aux stages externes s’ils possèdent les qualités requises leur permettant d’intégrer les milieux de travail. Les qualités demandées sont les suivantes:

  • Autonomie quant à l’utilisation du transport en commun de la ville
  • Capacité à se comporter correctement lors de leurs déplacements et en milieu de travail.

Tout au long de leur formation en stage externe, à raison de deux, trois ou quatre jours par semaine, les stagiaires utiliseront et développeront diverses habiletés relatives au savoir (la connaissance), au savoir être (les comportements) et au savoir-faire (l’exécution des tâches). Une fois leur scolarité terminée, l’autonomie acquise en stage externe permettra à ces futurs travailleurs de mieux s’intégrer aux réalités du monde du travail.

Les principaux objectifs que les jeunes doivent atteindre en stage externe sont les suivants:

  • Acquérir des expériences de travail
  • Développer diverses habiletés de travail en fonction des tâches à effectuer
  • Développer et maintenir de bonnes habitudes et de bons comportements en stage
  • Développer leur capacité à entrer en relation avec les personnes de leur environnement immédiat
  • Augmenter la confiance et l’estime d’eux-mêmes
  • Apprendre à gérer leur stress
  • Développer une image positive d’eux-mêmes.

Structure organisationnelle du stage

Âge Année de scolarité Nombre de jours en stage Durée du stage
18-19 ans Année III 2 jours 1 an
19-20 ans Année IV 3 jours 1 an
20-21 ans Année V 4 jours 5 mois ou 1 an

Dans le tableau ci-dessus, on observe une progression qui a pour but de faciliter une meilleure intégration et adaptation en stage.

Les objectifs décrits dans le programme DÉFIS concernant spécifiquement le contenu relié aux stages externes guident l’enseignant dans ses interventions. Cela l’amène à utiliser et à développer des moyens qui visent l’atteinte des objectifs planifiés pour chacun des stagiaires.

Voici des moyens utilisés pour l’atteinte d’objectifs en classe et en stage:

  • Transition école-vis active (TEVA)
  • *Fonctions de travail adaptées
  • Grille des forces et des besoins et d’observations
  • Supervision hebdomadaire de chaque stagiaire dans son milieu de travail
  • Rencontre hebdomadaire de la personne responsable du stagiaire en stage
  • Au besoin, rencontre individuelle avec l’élève concerné
  • En classe, activité de groupe « retour sur les stages »
  • Grille permettant au stagiaire de calculer ses heures de travail en stage
  • Au besoin, rencontre de travail avec l’enseignant de son équipe, l’enseignant ressource ou un professionnel.

Un des moyens importants utilisés pour encadrer les élèves durant leur stage est la *fonction de travail. Elle détermine le champ d’activité dans lequel évoluera le stagiaire et présente un contenu de formation regroupant les tâches qu’il devrait être capable d’exécuter.

Des exemples de stages

Voici quelques exemples d’endroits de stage qui accueillent les stagiaires ainsi que les fonctions de travail s’y rattachant:

  • Canadian Tire, La Baie, Winners Home Sens, Friperie Renaissance, Les Entreprises: aide-général dans un entrepôt, commis de magasin à rayons, commis de magasin à rayons chez Canadian Tire, manutentionnaire.
  • Marché d’alimentation Ami, Richelieu: commis dans un supermarché
  • Jovy’s Bagel: garçon ou fille de cuisine dans une fabrique de bagels
  • Garderie du PEC: auxiliaire en garderie
  • École Emica annexe, école St-Pierre-Apôtre, école Guillaume-Couture, école Irénée-Lussier annexe, etc. : aide-concierge
  • Cafétéria du PEC, Chic-Resto-Pop, Pizza Hut, Café Dépôt: aide de cuisine, préposé à l’entretien (restauration rapide)
  • Pantalons Garantis, Entre-Peaux: Entreprise de création de sacs, porte- monnaie, portefeuilles, etc: manœuvre de fabrique de pantalons, commis dans un atelier de couture
  • Pharmaprix, Pharmacie Jean-Coutu: aide-commis de pharmacie
  • Entreprises Denis-Caisse: aide-manutentionnaire, manutentionnaire

Durant la formation des stagiaires, l’évaluation se veut surtout formative. De cette façon, il est possible pour l’enseignant de suivre chaque jeune au fur et à mesure de ses apprentissages et d’intervenir au besoin pour procéder à des modifications, à des réajustements, à des adaptations ou tout simplement pour repréciser les attentes.

Tenant compte des informations observées et consignées durant l’année, l’évaluation sommative permet à l’enseignant de porter un jugement final sur l’atteinte ou non des objectifs.

Évaluation des stages

Voici les documents utilisés pour évaluer les stagiaires:

  • 1 bulletin préliminaire en début d’année
  • 3 bulletins d’évaluations des apprentissages, 1 par étape
  • *1 bulletin de stage
  • 1 grille d’évaluation du stage par semaine, par mois ou par étape.

Le *bulletin de stage donne la possibilité à la personne responsable du stagiaire en milieu de travail de l’évaluer en fin de parcours. Les objectifs qui s’y retrouvent sont regroupés dans les quatre sections suivantes:

  • Engagement personnel
  • Attentes et normes
  • Relations interpersonnelles et sociales
  • Exécution d’un travail.

L’expérience que chaque jeune tire des stages est positive et lui permet une meilleure connaissance de lui-même, du monde du travail et de ses capacités à faire des choix. L’apprentissage d’habiletés de manière concrète représente un levier important pour chaque élève désirant un jour intégrer le marché de l’emploi.

Pour terminer, la direction de l’école Irénée-Lussier tient à souligner la précieuse collaboration qui existe avec les milieux de stage. Sans ces derniers, le parcours scolaire de nos élèves en fin de formation ne pourrait être complet. Un merci bien sincère à tous les patrons d’entreprises qui accueillent nos stagiaires pour leur donner la possibilité d’apprendre dans un environnement réel de travail.