Transition école-vie active (TÉVA)

Pour « l’après » Irénée-Lussier: TRANSITION ÉCOLE-VIE ACTIVE (TÉVA)

La démarche de planification de la TÉVA a comme point de départ les souhaits du jeune pour sa vie adulte.  La démarche s’adresse au jeune qui a besoin d’être accompagné de manière planifiée et concertée pour réussir sa transition école-vie active (TÉVA)  Elle s’adresse particulièrement au jeune vivant une situation de handicap.

Le point entre l’école et le milieu du travail: la TÉVA

Afin de bien s’assurer qu’un pont solide sera construit entre l’école et le monde du travail, l’École Irénée-Lussier applique la démarche de planification conjointement avec les partenaires dès que l’élève a atteint l’âge de 18 ans. Tout au long du processus, chaque jeune peut se référer à un enseignant désigné comme son conseiller. C’est à ce dernier que revient le soin de prendre en considération les besoins du jeune, de convoquer les rencontres prévues dans la TÉVA et d’assurer une circulation de l’information chaque fois que cela est nécessaire. La répondante de l’école pour la TÉVA est la travailleuse sociale.  Tous les partenaires y compris les parents accompagnent de manière planifiée et concertée le jeune dans l’élaboration et la réalisation de son projet de vie pendant les 3 années précédant son départ de l’école.  Ils mettent en commun leurs expertises au profit du jeune et agissent en complémentarité dans le cadre du Plan de transition.  Ils créent les conditions de développement de l’autonomie du jeune et ils s’assurent que les liens soient faits avec les partenaires qui accompagnent le jeune quand il aura quitté l’école et assurent la continuité de sa démarche.